Pour le marin qui n’a pas
de port, il n’y aura
jamais de vent
favorable !




Les prochaines dates

Force Mentale / Séminaire ouvert

les samedis 9 décembre 2017 et 20 janvier 2018

Plus d'infos...

Témoignage de Jean Troillet

Courte biographie

De nationalité suisse et canadienne, Jean Troillet est né le 10 mars 1948 à Orsières et est domicilié à la Fouly en Valais. Il compte à son actif dix sommets de plus de 8000 mètres, tous vaincus en style alpin et sans l’apport d’oxygène.

En 1997 il était le premier homme à descendre la face nord de l’Everest en snowboard. Guide de montagne, marin, il a été l’équipier de Laurent Bourgnon sur Primagaz.

Jean Troillet détient le record de vitesse de l’ascension de l’Everest par la face nord :43 heures, aller et retour. Il détient de nombreux autres records.

A propos du séminaire Force Mentale

Si l’humanité est devenue ce qu’elle est, que ce soit dans ce qu’elle a de bon comme, malheureusement, dans ce qu’elle a aussi de moins bon, c’est que des gens ordinaires ont réalisé des choses extraordinaires, que se soit dans le domaine de la technologie, du sport ou des affaires.

Mais comment ces personnes ontelles fait pour réussir là où bien d’autres ont échoué? Ce qui m’a permis de vaincre les plus hauts sommets du monde dans l’Himalaya, c’est d’abord la concentration sur l’objectif final tout en gardant constamment la vision globale de la situation... la théorie qui dit «Focalise-toi sur l’objectif!» n’est qu’en partie juste, mais ne suffit pas.

Notre environnement ne cesse pas de bouger, de se modifier... les situations évoluent rapidement et nous mettent sans cesse face à de nouveaux obstacles, mais également à de nouvelles opportunités; on doit être en permanence prêt à s’appuyer sur l’un comme sur l’autre et les réunir sous un même nom: des défis! Celui qui s’arrête au premier obstacle et se focalise dessus ne sera pas en mesure de le vaincre... par contre, s’il considère les obstacles comme générateurs de nouvelles possibilités créatives, il les franchira avec en prime une nouvelle expérience dans sa boîte à outils.

«Les problèmes sont des opportunités en vêtements de travail!», disait Henry J. Kaiser. En d’autres termes, derrière chaque problème se cache une nouvelle opportunité... Réussir, c’est donc tout d’abord considérer les problèmes et les obstacles comme de nouvelles chances d’évoluer, de devenir plus fort et plus efficace!... et plus le problème est gros, plus le bénéfice que l’on retirera de sa résolution est conséquent...ne dit-on pas d’ailleurs que «Tout ce qui ne tue pas renforce!»... c’est ainsi que l’humanité s’est développée, c’est la confrontation volontaire aux problèmes et aux opportunités qui fait l’innovation et la réussite.

L’autre secret du succès?... savoir observer les situations, oser saisir les opportunités, avoir le courage d’agir et croire en les possibilités incroyables de l’Être humain. Chacun d’entre nous possède en soi des ressources inexploitées, enfouies au tréfond de notre personnalité avec nos croyances faisant office de bouchon... à quoi sert un vin s’il reste dans sa bouteille?... chaque vin est capable de se révéler formidablement dans un domaine ou un autre pour autant qu’on lui retire son bouchon!

Je suis convaincu que le succès réside dans cette capacité à retirer son «bouchon mental» mais que la grande majorité des gens sont convaincus de ne pas en posséder les outils. Pourtant ils sont là, en chacun de nous, comme par exemple l’art de la visualisation positive de l’objectif, la capacité de «voir derrière l’obstacle» ou la confiance en soi.

En ce sens, le concept de développement «Force Mentale» apporte les outils nécessaires à évoluer vers la réussite de la personne ou du groupe, car il démontre concrètement tous les éléments que j’applique depuis de nombreuse années lors de mes défis sur les plus hauts sommets. Je ne peux qu’encourager celles et ceux qui veulent révéler leur plein potentiel, qui sont prêts à aller au-delà de ce qu’ils pensent pouvoir, à déclencher le développement de leur «Force Mentale»!

Jean Troillet